Publié dans 14-15-16/20, Années 2010, Fantasy, Rod Marty

Rod Marty – Les Enfants de Peakwood

peakwood

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Les Enfants de Peakwood
  • Auteur: Rod Marty
  • Date: 2015
  • Langue: Anglais
  • Pages: 383
  • Genre : Fantastique
  • Maison d’éditions: Éditions Scrineo

glitter_2f6db95332

Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ? Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler… Félicitations, la mort vous offre une seconde chance…

glitter_64ebd2bf87

« Et j’ai vu quelque fois ce que l’homme a cru voir » page 104

Trois ans après tout le monde, je me suis lancée dans la lecture de ce livre la semaine dernière. Je n’ai pas eu un énorme coup de coeur pour cette lecture mais j’ai plutôt aimé l’ensemble… Difficile d’émettre un avis tranché sur ce livre.

Je vais commencer par les points négatifs selon moi. J’ai trouvé l’intrigue un peu simple, trop Young Adult à certains moments. J’ai même trouvé la lecture poussive de temps à autres.

Les sujets abordés ne sont pas très originaux, c’est un énième livre sur cette petite ville des États-Unis, à l’écart des métropoles et qui vit près d’une communauté indienne… Vous voyez le genre? Oui, oui, le genre Twilight… Une ambiance qu’on connaît très bien donc il est facile de rentrer rapidement dans l’univers de ce livre… Qui dit communauté indienne à proximité dit chamanisme… Et puis le vrai chamanisme, celui qui est bien cliché… Je ne peux pas entrer plus dans les détails mais ce thème abordé ne m’a pas convaincue, il m’a plutôt agacée.

Toutefois, le prologue du roman est haletant et il nous donne envie de savoir ce qu’il s’est réellement passé. Après le prologue, l’auteur fait un bond de 10 ans dans l’histoire et le lecteur est happé par son envie d’en savoir un peu plus. Le thème de l’accident de bus scolaire m’a intrigué, j’ai facilement pu m’identifier aux personnages, notamment l’institutrice Jenny qui y perd les jambes ce soir-là.

L’ambiance du roman, très mystique, peut faire peur à certains mais pour ma part, ayant de plus en plus envie de me tourner vers le fantastique, j’ai plutôt aimé l’ensemble. D’autres personnages m’ont énormément plu: Andrew et Tom par exemple. Chaque personnage est bien raconté, son histoire est passionnante et toutes s’entremêlent pour former la ville de Peakwood. J’avoue tout de même qu’à un moment j’étais un peu perdue avec tous ces personnages, surtout à partir du moment où ils interagissent entre eux.

J’ai énormément apprécié la fin, les toutes dernières phrases, car elles abordent les thèmes du départ, du renouveau, de l’enfance et de l’âge adulte.

Bref, difficile de dire si j’ai adoré ou détesté ce livre. Je pense surtout que l’ensemble est inégal.

glitter_a8d5562318

16/20

Publicités

Auteur :

Enseignante et curieuse culturelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s