11-12-13/20, Années 2010, contemporain, Jean-Philippe Blondel, romance

Jean-Philippe Blondel – 06h41

blondel

glitter_969ecc59e5

  • Titre: 06h41
  • Auteur: Jean-Philippe Blondel
  • Date de parution: 2014
  • Pages: 158
  • Genres: Contemporain
  • Maison d’édition: Pocket 

glitter_2f6db95332

Cécile Duffaut vient de passer le week-end chez ses parents à Troyes. Son mari et sa fille n’ont pas voulu l’accompagner. Elle attend donc, ce lundi matin, le train de 06h41 pour Paris. À quelques mètres, Philippe Leduc fait les cent pas. Il attend le 06h41. Pour lui, une journée particulière commence. Il préviendra le boulot plus tard. Il se dit qu’il pourrait disparaître. Personne ne l’attend. Divorcé. Ses enfants indifférents. Ses amis perdus. Enfin, pas vraiment, puisqu’il fait ce voyage pour rendre visite à Matthieu, son ami d’enfance. Le train est à l’heure. Philippe Leduc trouve une place juste à côté de Cécile Duffaut. Aussitôt, ils se reconnaissent mais font comme si de rien n’était…

glitter_64ebd2bf87

Il s’agit d’un livre très court et qui se lit très vite. Je ne connaissais pas l’auteur mais le thème m’a tout de suite emballée. En effet, un de mes livres préférés sur Terre c’est La Modification de Michel Butor. Je l’avais lu en classe prépa tandis que tous mes camarades me répétaient qu’il s’agissait d’un livre long et ennuyant. Pourtant, le thème du voyage où l’inactivité du corps permet les plus folles pérégrinations de l’esprit m’avait tenu en haleine pendant des heures. Ici, le thème est assez similaire, deux personnes qui se retrouvent, le temps d’un trajet, côte à côte, alors qu’ils ont été amants vingt-cinq plus tôt et qu’ils se sont quittés fâchés…

Ici, le trajet dure une heure et trente minutes, soit 158 pages, donc évidemment il ne faut pas s’attendre à des développements plus que nécessaires… C’est sûrement ce que je regrette un peu… J’aurais aimé plus d’action, plus de rebondissements (même purement spirituels). Heureusement, la fin reste ouverte et c’est à nous, lecteurs, de nous raconter la fin de l’histoire… Vous voyez que ça ressemble à La Modification !

Finalement, ce livre avait tout pour me plaire, j’ai été charmé par les 60 premières pages. Dommage que l’amour même meurtri fasse plus de place à la rancoeur et au mensonge… Il manque un peu de crédibilité dans ces pages là, me semble-t-il…

glitter_a8d5562318

12/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s