17-18-19/20, Fantasy, J.-K. Rowling, Jeunesse, Pumpkin Autumn Challenge

Harry Potter et la chambre des secrets, tome 2 – J.-K. Rowling

couv21375411

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Harry Potter et la chambre des secrets, tome 2
  • Autrice: J.-K. Rowling
  • Pages: 368
  • Genres: Jeunesse, Fantastique
  • Date de parution: 1999 (2016)
  • Maison d’édition: Gallimard

glitter_2f6db95332

Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s’abat sur les élèves, cette deuxième année à l’école des sorciers ne s’annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matchs de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés.

glitter_64ebd2bf87

Rappel

Je ne suis pas tombée dans la marmite quand j’étais petite, c’est pas faute d’avoir essayé… Toutefois, j’ai vu tous les films de la saga, il n’y a pas si longtemps que cela pour les derniers. Il faut bien avouer que je me suis prise au jeu… C’est pourquoi je me lance dans la lecture de la saga. 

Lien vers ma chronique du tome 1, Harry Potter à l’école des sorciers – J.-K. Rowling


Encore une lecture qui valide une catégorie du Pumpkin Autumn Challenge. Je ne vais pas vous faire l’affront de vous parler de l’histoire que nous connaissons tous mille fois… Le principal reproche que j’ai pu lire sur divers réseaux livresques sur ce tome-là est que ce tome serait une simple redite du premier. Je ne suis pas d’accord mais je peux comprendre cette sensation de déjà-vu. J’étais moi-même un peu perdue car je confondais les deux histoires (Jets de pierres dans 3, 2, 1…) À un certain moment je croyais que la partie d’échecs allait arriver alors que rien à voir… Le malentendu vient peut-être du fait que dans les 2 premiers tomes la narration se ressemble un peu et qu’à chaque fois il s’agit à la fin d’une rencontre dans un lieu secret de Poudlard avec le « méchant ».

J’ai trouvé que la construction narrative de ce tome est remarquable, tout en effet miroir, pas seulement en écho avec la façon dont le basilic pétrifie ses victimes mais aussi par rapport aux événements qui surviennent dans le livre. Dobby au début et Dobby à la fin, puis la voiture de M. Weasley qui sauve Harry puis la voiture qui sauve à nouveau Harry et Ron des petits d’Aragog, le journal vendu par M. Malefoy dans l’allée des embrumes puis détruit par Harry dans la chambre des secrets… Bref, que des échos…

J’ai adoré les questions de Harry sur sa légitimité à faire partie de Gryffondor alors qu’il parle fourchelangue. Pour moi, la plus belle scène de ce tome est quand Dumbledore explique à Harry que seul un vrai Gryffondor pouvait sortir du Choixpeau magique l’épee de Godric Gryffondor.

J’ai également aimé le fait de découvrir des passages qui ne sont pas dans le film comme le dégnomage chez les Weasley qui m’a fait sourire ou encore la petite fête de Nick Quasi-sans-tête. Je trouve d’ailleurs que le livre est beaucoup plus simple d’accès que le film qui m’a toujours refroidi car il me semblait excluant dans une communauté où il faut être fan hardcore ou rien du tout. C’est toujours compliqué avec ces phénomènes de mode, c’est qu’on est jamais vraiment libre d’aimer par soi-même quand d’autres ne cessent d’étaler leur science (et grand bien leur en fasse).

Je trouve que l’exploit de l’autrice est de garder une ambiance jeunesse très agréable, j’ai adoré suivre les cours de botanique et la croissance des affreuses et mignonnes mandragores ou bien suivre par procuration les cours de M. Binns où j’en ai appris plus sur l’histoire de Poudlard, avec grand plaisir… Et pourtant les sujets abordés sont graves, notamment autour de la légitimité du sang et des divisions que cela engendrent chez les sorciers… Une question qui a déclenché pas mal de génocides dans notre histoire, le monde des sorciers semble même plus tolérant que nous parfois…

En ce qui concerne les personnages, les méchants me paraissent plus intéressants que les gentils, comment ne pas être fasciné par Tom Jedusor voire par la vie glaçante des Malefoy… Merci Hermione pour son intelligence et son audace, l’entrée en scène de Ginny m’a laissé de marbre cependant j’ai aimé suivre Percy Weasley, j’aurais voulu en savoir plus… Et puis que dire de Gilderoy Lockhart… et bien rien !

Je suis très heureuse de lire cette saga qui m’apporte beaucoup de joie même une fois adulte… Je continuerai évidemment dès que je le pourrai, mais pas trop vite non plus, un peu comme une lecture doudou… Bonne lecture !

glitter_a8d5562318

19/20

Publicités

2 réflexions au sujet de “Harry Potter et la chambre des secrets, tome 2 – J.-K. Rowling”

  1. Une très bonne critique. Je trouve ça très touchant que tu découvres et apprécies cette sage mythique, même en étant adulte. Au moins, tu peux voir et savourer des petites choses qui échappent à ceux qui l’ont découvert enfant (comme moi). Je n’avais pas saisi cet « effet miroir » que tu décris avec tant de pertinence!

    Chacun peut trouver dans cette saga des choses qui le marqueront à vie. Toi, ce sont les cours de botanique, moi, c’était les scènes de quidditch. Ah, les Malefoy et leurs Nimbus 2001…

    En tout cas, j’ai vraiment hâte de te voir poursuivre l’exploration de cette saga, avec notamment Le prisonnier d’Azkaban qui est le roman auquel je suis le plus attaché, pour les éléments assez nouveaux qu’il développe, pour les scènes de quidditch… je suis sûr que tu vas le lire en un éclair (de feu)!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s