11-12-13/20, Ellen Kushner, Fantasy, Pumpkin Autumn Challenge, XXe siècle

Thomas le rimeur, Ellen Kushner

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Thomas le rimeur
  • Autrice: Ellen Kushner
  • Nombre de pages: 370
  • Date de parution: 2002 (parution initiale: 1990)
  • Genre: Fantasy

glitter_2f6db95332

Pour s’être risqué au baiser offert, Thomas le fameux Rimeur se retrouva prisonnier de la Reine des Elfes.
Grand vivant s’il en fut, et joyeux compagnon, Thomas vécut près d’elle sept années, dans les voluptueux plaisirs du royaume de Faërie, avant de retourner dans son monde premier, celui du labeur, de la peine, et de la fuite du temps.
Hanté, tourmenté par les souvenirs des splendeurs perdues, il lui fallut, malgré tout, retrouver la femme qu’il aimait, reconstruire sa harpe. Et vivre avec les cadeaux ambigus de la Reine des Elfes, le don de prophétie et la malédiction de la parole vraie.

glitter_64ebd2bf87

J’ai lu ce livre dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge. Jamais je ne me serais aventurée dans ce genre de récit de mon plein gré, c’est en cherchant des recommandations pour la catégorie « Clochette, grimoire et chandelle – Petit peuple & Elfe » que je me suis laissée tenter par ce roman recommandé sur la toile.

Je ne vais pas vous faire le résumé de ma lecture, surtout que la quatrième de couverture dévoile absolument toute l’histoire, presque jusqu’à la dernière page. Ça reste comme d’habitude un gros point noir à mon plaisir de lecture… Je ne comprends pas vraiment où veulent en venir les maisons d’édition en faisant ça.

Un poète du Moyen Âge

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est le sujet. Je m’explique. Ellen Kushner nous raconte ici la vie de Thomas le rimeur. Mais Thomas le rimeur n’est pas un personnage crée par l’écrivaine, c’est un personnage qu’on retrouve dans les archives médiévales écossaises. Thomas le rimeur aurait été un devin et poète écossais du XIIIème siècle. Les musicologues s’accordent pour lui attribuer une ballade connue à l’époque et qui renvoie aux questions de la tentation et des plaisirs mortels. Bref, c’est bien le Thomas le rimeur du livre.

Un gros problème de rythme

La lecture a été très lente car il y a très, très peu d’action. Heureusement que lors d’une après-midi de vacances, je me suis forcée à très vite finir le livre sinon je serais encore dessus. Le roman se divise en quatre chapitres (ça commençait mal), quatre récits des quatre personnages principaux autour de l’histoire de Thomas le rimeur. C’est très lent et long surtout quand on attend 89 pages pour qu’il aille enfin au pays des fées.

Imagination au point mort

Une bonne moitié du livre se passe au royaume des fées. Et bien, mon imagination doit être bien mauvaise mais jamais je n’ai réussi à m’imaginer les personnages ni les décors… La plume de l’autrice m’a laissée de marbre. Un zéro pointé pour l’imagination.

Philosophie

Cependant, le sujet est superbe. Vous savez, c’est le genre de livre dont on peut tirer des morales, en parler en cours de philosophie mais qu’on ne veut absolument pas lire. D’ailleurs, le résumé vous suffira.

L’histoire de Thomas le rimeur c’est l’histoire d’un personnage hautain et imbu de lui-même, qui court les vallées et les montagnes, de cour en cour pour chanter ses ballades. Il ne s’attache à rien ni personne. La reine des fées a bien voulu de lui, mais il n’a plus le droit de parler là-bas, le temps passe différemment que sur Terre, il connait le manque et pourtant il se sent bien, stranger in a strange land. Quand il revient sur Terre, il n’est plus le même. Jusqu’à la dernière minute, ceux qui l’entoure et l’aime ne sont rien pour lui, seule comptait la reine des fées mais lui, comptait-il? Des vies sacrifiées pour l’égoïsme d’un homme qui n’en avait pas assez… Il est assez détestable ce Thomas…

Merci Ellen Kushner d’avoir donné une voix contemporaine à ce personnage médiéval emblématique. Je reste cependant assez déçue du style et du peu d’enthousiasme que m’a procuré ce roman. La fantasy c’est peut-être pas encore tout à fait pour moi.

glitter_a8d5562318

13/20

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s