14-15-16/20, Années 2000, Joe R. Lansdale, Policier

Les Marécages – Joe R. Lansdale

couv15464876

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Les Marécages (The Bottoms)
  • Auteur: Joe R. Lansdale
  • Pages: 338
  • Parution: 2000
  • Genre: Policier
  • Maison d’édition: Folio 

glitter_2f6db95332

Texas, 1933. Rien ne semble avoir bougé depuis la guerre de Sécession. Le Klan domine. Les lynchages demeurent. Harry, treize ans, fils du représentant local de la loi, s’émancipe de ce monde qui le choque en s’isolant dans les marais. Il y croise, dans les méandres endormis, celui que tout le monde dit être un monstre insaisissable, un esprit de la nuit. Harry est fasciné. Il a trouvé, près des traces de cet Homme-Chèvre, le cadavre d’une femme noire bâillonnée avec des barbelés. On parle d’un «ambulant», serial killer d’une époque démunie devant ce type de crimes imputés au Mal sans qu’il y ait de véritable enquête. La population blanche ne s’inquiète pas. N’importe quel Noir fera l’affaire. Jusqu’à ce que les cadavres changent de couleur de peau…

glitter_64ebd2bf87

Qu’est-ce que c’est dur de rédiger un avis sur ce bouquin… Trois semaines après l’avoir lu, je ne sais toujours pas si j’ai vraiment aimé, ou pas.

Déjà, il faut savoir que ce n’est pas un livre « facile » à lire. J’entends par là que les chapitres ne sont pas très courts, le rythme n’est pas vraiment soutenu et les twists se font désirer… Pas un page-turner. Pour tout dire, je me suis un peu ennuyée…

En fait, ce livre est un vrai bouquin d’ambiance. L’auteur pose son monde, prend le temps, et laisse monter la tension tout au long des pages. Le Texas, le KKK, la ségrégation raciale dans les années 30… On a tous des dizaines de références qui nous sautent au visage.

Le point fort de ce livre, ce sont les personnages. L’auteur prend le temps de les approfondir, de montrer toute la complexité qui les anime. Ils ont tous quelque chose d’intrigant, je me suis même attachée au chien, c’est dire !

L’épilogue est de loin la partie du livre la plus émouvante. Je n’ai pas pleuré, mais le coeur y était. L’auteur pourrait nous faire croire qu’il a raconté sa vie, je le croirai ! Il est doué, c’est sûr.

Ce livre se savoure encore longtemps après avoir quitté les personnages. Je pense qu’il fera partie de ceux qui marquent.

glitter_a8d5562318

15/20

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s