17-18-19/20, 2019, Policier, Søren Sveistrup, thriller

Octobre – Søren Sveistrup

couv51704019

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Octobre (Kastanjemanden)
  • Auteur: Søren Sveistrup
  • Date de publication: 2019
  • Langue: Danois traduit par Caroline Berg
  • Pages: 633
  • Genre : Policier
  • Maison d’édition: Albin Michel 

glitter_2f6db95332

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes: celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. 

glitter_64ebd2bf87

Un livre de qualité 

Mon premier point paraît superficiel mais le prix des livres à leur sortie est souvent un frein, surtout que je préfère largement lire sur liseuse. Ici, l’objet livre est magnifique. Plusieurs éléments sont en surimpression et le livre tient ouvert sans marquer le dos. Le rapport qualité/prix est excellent.

L’ambiance de The Killing 

En principe, je déteste les bandeaux rouges des éditeurs. Mais cette fois, c’est ce même bandeau rouge qui m’a donné envie de lire ce livre. En effet, l’auteur est le scénariste de la série The Killing, série qui est pour moi l’une des meilleurs séries du genre ! J’ai retrouvé l’ambiance de The Killing dans ce livre. Une histoire policière bien ficelée avec des personnages très attachants dans un univers nordique qui donne immédiatement envie de prendre le temps, de siroter un bon thé chaud dans son canapé. Le côté négatif c’est que j’ai eu bien du mal à ne pas identifier les deux personnages de flic avec le binôme décrit dans la série car il y avait quelques points bien similaires !

Un style addictif 

J’ai adoré le style de l’auteur. Les chapitres sont courts et bien resserrés autour de l’intrigue sans longueurs. Sans aller jusqu’à être un page-turner, le livre se lit bien et le suspense est bien maîtrisé. D’ailleurs, il suffit du premier chapitre pour se convaincre que la lecture sera palpitante. Ce premier chapitre se finit avec un beau twist. Ensuite, il y a de multiples révélations, mais toutes sont plutôt crédibles. J’apprécie les auteurs qui gardent la tête sur les épaules.

La genèse d’un tueur en série

Ce livre évoque en filigrane l’histoire d’un tueur qui veut montrer les failles de l’assistance sociale. Il s’en prend à la fille de la ministre des affaires sociales comme à toutes les autres victimes qui ont vu de près ou de loin des négligences auprès de mineurs. L’auteur nous montre également les failles de l’être humain, ses ambivalences et ses contradictions qui nous viennent souvent dès l’enfance. Face à l’impensable, les êtres humains n’ont pas la même réponse, certains s’enorgueillissent, d’autres restent brisés, à jamais incomplets.

Un classique du genre

Pour un premier roman, c’est une vraie réussite pour l’auteur. Ce roman est pour moi un classique du style « polar nordique » mais ce n’est pas totalement un compliment. En effet, la résolution de l’intrigue me semble un brin attendue, du moins assez classique. J’écris quelques semaines après l’avoir lu et je peux dire qu’Octobre est une très bonne lecture sans être un énorme coup de coeur. Je reste notamment sur ma faim sur quelques passages, j’aurais voulu en savoir plus sur l’histoire de Mark Hess par exemple. Peut-être y aura-t-il une suite?

glitter_a8d5562318

18/20

Publicités

1 réflexion au sujet de “Octobre – Søren Sveistrup”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s