11-12-13/20, 2019, Fantastique, Shaun Hamill

Une cosmologie de monstres – Shaun Hamill

couv71789704.jpg

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Une cosmologie de monstres
  • Auteur: Shaun Hamill
  • Publication: 2019
  • Traduit de l’anglais
  • Pages: 416
  • Genre : Fantastique
  • Maison d’édition: Albin Michel

glitter_2f6db95332

C’est l’histoire d’une famille américaine pas comme les autres…  Le père, Harry, est un fan de l’univers de Lovecraft et des films d’horreur. Il décide un jour de construire une maison hantée temporaire pour Halloween : « La tombe ». Sa femme, Margaret, et ses enfants, Sydney, Eunice et Noah vont participer à l’aventure et vont vivre aussi des événements très étranges durant plusieurs décennies… 

La famille Turner se tient sur le seuil d’un monde terrifiant, surplombé par une cosmologie de monstres. Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ?

glitter_64ebd2bf87

Comment passer à côté de ce roman? Il est largement plébiscité par de nombreux lecteurs depuis sa sortie. Quand j’ai pris connaissance de l’histoire, je me suis dit que ce serait une parfaite lecture pour Halloween.

Ce que j’ai aimé 

J’ai apprécié la construction narrative qui allie des chapitres bien équilibrés et bien rythmés avec des rebondissements assez savoureux qui fait tenir en haleine tout au long des 400 pages de récit.

L’auteur construit l’histoire d’une famille sur plus de 50 ans et j’ai beaucoup aimé suivre tous ces personnages tout au long de leur vie. Tous les personnages ont quelque chose d’attachant; le père, la mère, Eunice et ceux qui les entourent… J’ai moins aimé Noah, dommage, c’est le narrateur.

Il ne s’agit pas d’une lecture pour enfants ou pour adolescents, certaines scènes peuvent être assez troublantes et glauques.

J’ai aimé aussi l’originalité de l’auteur qui n’a pas succombé à nous faire ce que nous pouvons voir dans la pop-culture aujourd’hui (ce roman est plus comparable à The Haunting of Hill House que Stranger Things ou Sabrina et ce n’est pas rien de le dire).

Ce que j’ai moins aimé 

J’ai toutefois un sentiment très mitigé… Je lis très peu de roman de ce genre. J’ai été un peu déçue de ne pas retrouver les côtés horrifiques d’une maison de l’horreur. Ne cherchez pas de l’hémoglobine à gogo ou des jump scare à répétition. En fait, ce qui m’a déçu, c’est que ce n’est ni vraiment un roman d’horreur ni un roman psychologique. Cet entre-deux me laisse un goût d’inachevé.

En conclusion, ce roman est plus fantastique que horrifique, plus magique que psychologique. Je suis passée à côté de cette lecture, qui ne me correspond pas, ou peu.

En prenant le parti de « vendre » ce livre à la fois aux admirateurs de Stephen King et aux fous de Lovecraft, en mêlant des références à Dracula, aux loups-garous et aux monstres tentaculaires, l’auteur et ses éditeurs réussissent à se propulser au devant de la scène littéraire. Est-ce pour autant un chef-d’oeuvre? J’en doute.

glitter_a8d5562318

13/20

3 réflexions au sujet de “Une cosmologie de monstres – Shaun Hamill”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s